^

Quand on a une gastro-entérite, faut-il manger des yogourts en tant que pansement gastrique?

FAUX !

Rappelons pour commencer ce qu’est une gastro-entérite, terme souvent employé, y compris lorsqu’on est seulement victime d’une méchante indigestion... La gastro-entérite est une infection du système digestif qui cause nausées et/ou vomissements, crampes abdominales et diarrhée.

Quelle que soit leur origine infectieuse bactérienne, virale ou parasitaire, les microbes en cause altèrent la muqueuse intestinale. Cette dernière présente des microvillosités (bordure en brosse: genre de pics de brosse ou de peigne) qui contiennent les ganglions mésentériques responsables à 80% du système immunitaire protecteur de l’organisme.   Cette muqueuse digestive, quand elle est en bonne santé, est intègre. C’est donc une barrière étanche, hermétique au passage des allergènes et des toxines provenant de l’alimentation. Lors d’une infection, les cellules de l’intestin, les entérocytes, sont altérées et la barrière en brosse devient alors poreuse, et les toxines passent dans le sang. Ce phénomène fait perdurer l’infection. De plus, les bonnes bactéries appartenant à la flore dite commensale sont par ailleurs moins nombreuses car détruites par l’infection elle-même et par les antibiotiques éventuellement prescrits, qui ne font pas la différence entre les bonnes et les mauvaises bactéries liées à l’infection.

Maintenant, faut-il manger des yogourts pour aller mieux, comme on l’entend ici et là? Lors d’une gastro-entérite, l’enzyme de dégradation du lait, la lactase produite par les entérocytes des microvillosités, se retrouve à des taux diminués: on parle d’hypolactasie transitoire.

Il apparaît donc logique que tous les produits laitiers contenant naturellement du lactose (lait, fromage, yogourts) soient contre-indiqués pendant cette période. En effet, la lactase n’étant plus suffisamment présente, elle ne peut plus scinder et hydrolyser (ou dégrader) le sucre lactose en glucose et galactose, et donc le lactose va s’accumuler dans la lumière digestive et provoquer une rétention d’eau… aggravant ainsi la diarrhée.

Mieux vaut donc abandonner cette idée de se jeter sur tout ce qui est produits laitiers dans le frigo en cas de gastro!

Si, dans tous les cas, il faut consulter un médecin en cas de soupçon de gastro-entérite, il existe pour les bébés et les enfants des produits de réhydratation et des poudres d’hydrolysat de lait qui peuvent la contrer. Chez l’adulte, il faut boire beaucoup d’eau, très minéralisée, plate ou gazeuse, et manger des produits alimentaires liquides donc solubles et plus digestes. Les aliments riches en fibres (fruits, oléagineux, légumes) sont à éviter pour ne pas aggraver la diarrhée. Évitez les piments, la moutarde, le vinaigre, l’alcool et le tabac qui sont des irritants pour la muqueuse digestive.

En revanche, le riz et les pommes de terre, les protéines animales hachées (poissons et viandes blanches), les carottes et les compotes de pommes et de fruits riches en pectine sont conseillés.



Source : Dr Alexandra Dalu – Vivre en Santé